Hero Image
- Cindy Joubert

Journée internationale
des femmes

Journée internationale des femmes

La Journée internationale des droits des femmes, officialisée par les Nations unies en 1975, est célébrée partout dans le monde le 8 mars.
Cette journée met en avant les luttes menées pour faire valoir les droits des femmes, et célèbre les victoires acquises. C’est l’occasion de faire le point sur la situation des femmes : observer les progrès réalisés pour l'égalité des sexes notamment, et faire entendre les revendications des femmes pour améliorer leur situation dans le monde.

Le sujet des droits des femmes est vaste…

Aujourd’hui, en tant qu’accompagnantes à la naissance, nous aimerions profiter de cette journée pour vous rappeler qu’il est important que chaque femme enceinte connaisse ses droits lors de sa grossesse et de son accouchement. Chaque femme doit pouvoir exprimer librement ses choix pour vivre pleinement ces moments uniques et fondateurs, comme elle le souhaite.

Quelques exemples :

  • Enceinte, vous avez le droit de choisir le professionnel de santé qui assurera le suivi de la grossesse, ainsi que le lieu de votre accouchement.
  • Comme tout patient, vous avez le droit d’être informé des avantages et des risques d’une intervention ou d’un médicament qui vous est proposé.
  • Vous pouvez refuser un médicament ou un traitement proposé, et être informé sur les alternatives possibles.
  • Pendant le travail et l’accouchement, vous devez pouvoir choisir librement vos positions.
  • Vous avez le droit de refuser un toucher vaginal (consentement).
  • Vous avez le droit d’être informé des motifs et des effets, sur vous et sur bébé, de toute intervention proposée.
  • Etc...

Pour en savoir plus, consultez le guide juridique de la Fondation des Femmes sur leur site : fondationdesfemmes

Une accompagnante à la naissance prend le temps, lors des rendez-vous en prénatal, d’expliquer vos droits, de vous aider à rédiger un projet de naissance.
L’objectif d’une doula c’est aussi que, le jour de votre accouchement, vous ayez suffisamment d’assurance pour ne dépendre de personne. Que vous puissiez comprendre ce qui se passe dans votre corps et autour de vous, que vous osiez collaborer avec l’équipe médicale, en posant des questions, en demandant des précisions, et en affirmant vos choix.
Vous avez le droit de vivre une naissance qui vous appartient pleinement !

Publications apparentées: